Nuit Blues

The Como Mamas

Leyla McCalla Trio

Music Maker Blues Revue

De La Nouvelle-Orléans à la Caroline du Nord, voici une plongée dans le cœur brûlant du blues. Ponctuée par la présence et les interventions en fil rouge du saxophoniste Raphaël Imbert, qui prolonge son compagnonnage avec Fourvière après Music is my Home (2015) et son concert hommage à Paul Robeson (2016).

Music Maker Blues Revue
Créée en 1994 pour défendre la cause du Southern Blues et soutenir ses musiciens contre la pauvreté et l’oubli, la Music Maker Relief Foundation est une inépuisable mine d’or pour les amateurs de diamants bruts. Sa Revue l’atteste, super-groupe composé de pointures qui ont creusé leur sillon en solo, comme Alabama Slim ou Robert Finley, ou aux côtés de Taj Mahal, Bo Diddley ou James Brown. Chaque concert de ce panthéon vivant est un moment de communion d’une sidérante intensité : une célébration voluptueuse des splendeurs intemporelles du blues où, comme le chante Finley, l’une des découvertes les plus soufflantes de la Fondation, “l’âge ne veut rien dire”.
>>> Ecouter un extrait

The Como Mamas
Tirant le nom de leur trio de la bourgade de Como, Mississippi, Ester Mae Smith, Angela Taylor et Della Daniels sont nées, ont grandi et mijoté dans le chaudron bouillant du gospel, des work songs et des negro spirituals. Dans une région où esclavage et ségrégation ont fait rage, leurs adresses a capella au Tout-Puissant résonnent à la fois comme des prières survoltées et des chants de lutte. Plus que des harmonies, ce sont de véritables nuées ardentes que projettent leurs voix volcaniques, qui n’ont pas été invitées par hasard à rejoindre le catalogue de l’immense label soul-funk Daptone.
>>> Ecouter un extrait

Leyla McCalla Trio
C’est en 2010 que, tel un miracle, Leyla McCalla a surgi avec son violoncelle et sa voix cuivrée dans les rues de la Nouvelle-Orléans, enchaînant Suites de Bach et un répertoire emprunté aux musiques cajun, au folk et aux traditions de ses ascendances haïtiennes. Depuis, en deux albums, elle s’est imposée comme l’une des plus complètes ambassadrices du blues créole, postée gracieusement à la confluence de tous les courants qui l’irriguent.
>>> Ecouter un extrait

APÉRO BLUES
Le soir du concert, à partir de 18h30, conférence-rencontre et apéro gratuits en compagnie de Raphaël Imbert sur le site antique de Fourvière, 6 rue de l’Antiquaille.
Entrée sur inscription : rp@nuitsdefourviere.fr