Nuit du Tango

Daniel Melingo

Esteban Moreno, Claudia Codega

Gustavo Beytelmann

No Exit

Nuit d’exception au Grand théâtre, où le tango, à travers un concert et un spectacle de danse, se met à nu et se révèle sous toutes ses facettes.

Figure familière de Fourvière, Daniel Melingo ouvre le bal. Avec sa verve gouailleuse et son élégance de vieux bandit, l’ex-rocker argentin s’est emparé du tango des origines pour le transformer en art rustique et moderne, noble et cabossé. Dans son album Anda, le chanteur clarinettiste, flanqué de musiciens aussi habités que lui, persiste et signe : son tango a la richesse poétique d’un argot qui aurait traversé les âges, et que le temps et les usages auraient autant patiné que réinventé.
>>> Ecouter un extrait

Un pianiste + un couple de danseurs = un nombre infini de possibilités d’expressions, de liens, d’interactions… C’est sur ce postulat de départ, qui est aussi un défi un peu fou, que le chorégraphe Esteban Moreno et le pianiste Gustavo Beytelmann ont échafaudé No Exit. Depuis des années, l’un et l’autre ne cessent d’interroger la mémoire comme le présent du tango : le premier avec les créations de sa compagnie Union Tanguera ; le second dans ses compositions et réinterprétations des classiques du genre – voir son chef-d’œuvre en solo, ¡ Sigamos !, dont la matière musicale nourrit en grande partie No Exit. Leur rencontre à Fourvière se place sous le signe de la radicalité, au sens propre du terme : elle va chercher à la racine, au cœur même du tango et de son identité, son intimité. Ramené à l’essentiel, de quoi le tango est-il fait ? La réponse se jouera sur le plateau du Grand théâtre de Fourvière où, dixit Beytelmann, "le rêve sera de s’adresser à chaque spectateur comme si nous étions en tête-à-tête avec lui dans un café".
>>> Ecouter un extrait ou encore un autre extrait

No Exit est une co-production Nuits de Fourvière / Tango de Soie / Centre Chorégraphique National de Créteil / ADAMI / SPEDIDAM / Région Rhône-Alpes, avec le soutien du Pôle Pik de Bron, de l’Aqueduc de Dardilly, de la Ville de Boulogne Billancourt et du Carré Belle-Feuille de Boulogne Billancourt.

Photos: © G Monteleone