Archipel Flamenco

Dunas

MARÍA PAGÉS - SIDI LARBI CHERKAOUI

Grand théâtre, 9 juillet 2010, 22h. La nuit vient tranquillement chasser le crépuscule. Deux grandes figures du flamenco et de la danse contemporaine entrent en scène. Elles se nomment María Pagés et Sidi Larbi Cherkaoui. Elle, des bras qui n’en finissent pas. Lui, une agilité délicate, infinie, indicible. Tous deux se projettent dans la chaleur de leurs déserts imaginaires, dans les dunes mouvantes portant les racines de la Flandre, de l’Espagne, de la musique flamenco, des chants arabes… 2251 âmes assistent à la première française de Dunas. Un triomphe. Huit ans plus tard, aux prémices du façonnage de cet archipel Flamenco avec la Maison de la Danse, Dunas est apparu de manière immédiate comme premier legs d’un héritage. Celui d’une danse flamenca de notre temps. Dunas au souffle d’éternité revient en salle.

 

A découvrir