FRANKENSTEIN

JAN CHRISTOPH GOCKEL, MARY SHELLEY

D’après Frankenstein ou le Prométhée moderne de Mary Shelley

Frankenstein n’est pas un monstre issu de l’imagination fantasque de Mary Shelley, mais en réalité, le nom du savant fou (Victor Frankenstein) qui, dans la solitude de son laboratoire, recueille des fragments hétéroclites de squelettes et de cadavres pour les assembler, les faire revivre et créer ainsi un nouvel être composite et artificiel. Frankenstein est un Prométhée moderne, abandonné par son maître, livré à sa solitude, une figure allégorique de la souffrance engendrée par la vanité humaine. Un titan métamorphosé en mortel enivré par la science au point de croire à sa propre immortalité. Jan Christoph Gockel, metteur en scène allemand, et Michael Pietsch, son partenaire scénique de longue date, manipulateur et facteur de marionnettes, ont imaginé de transformer la scène en laboratoire, et de composer un monstre gigantesque d’une autre nature, composé d’objets de récupération qui tous ont une histoire de vie, celle des gens auxquels ils ont appartenu. Première pièce de ce mécano ludique autant qu’étrange : la montre en or héritée d’une grand-mère centenaire. Mais qu’en faire : un œil ? une dent en or ?...

A découvrir

  • THE OLD TROUT PUPPET WORKSHOP, JUSCOMAMA
    16 - 19 juin