Julien Doré

Tim Dup

Il a cherché à renouer. Avec lui-même & les autres. Avec la Nature & le Monde. Retrouver les racines de l’homme, cet animal “qui se targue d’être l’ange et l’acide” Et se trouver soi. D’erzatz, bichon et Løve, ses trois précédentes productions, Julien Doré a gardé son sens de l’autodérision et son goût assumé pour un kitsch savamment étudié. L’ancien étudiant des Beaux- Arts a ciselé &, un quatrième album où sa pop extatique et sensuelle prend toute son amplitude et nous embarque pour une échappée intimiste et poétique. Ce nouvel album introspectif et cathartique laisse parfois poindre une once de nostalgie lancinante. Mais c’est seul au piano qu’il fait chavirer les cœurs, lorsqu’il souffle ses mots susurrés comme autant de caresses lascives. Deux ans après son premier passage sur la scène du Grand théâtre, le “Moonlight serenade” du dandy crooner devrait résonner sous les meilleurs auspices...
>>> Ecouter un extrait de Julien Doré

Présenté comme la relève de la chanson française, Tim Dup, la vingtaine toute fraîche, assurera la première partie de Julien Doré avec sa jolie pop poétique.
>>> Ecouter un extrait de TIm Dup