JULIETTE ARMANET

MOODOID

Elle est l’auteure de l’Indien, un des tubes de l’année 2017 qui lui a valu d’élogieuses – mais trompeuses – comparaisons avec plusieurs illustres prédécesseurs : Véronique Sanson, William Sheller ou encore Michel Berger. Ceux qui ont écouté l’intégralité de son joli premier album Petite Amie, savent que Juliette Armanet est bien plus qu’une pasticheuse des grandes heures de la variété chic à la française. Elle est une relève et même un chaînon manquant. Un pont transatlantique entre Laurent Voulzy et Stevie Wonder à l’aller, Carole King et Christophe au retour. Ça, la Nordiste au port altier est trop humble pour le dire ainsi. Mais, vous aussi peut-être l’avez remarqué, « il y a comme un manque d’amour » en ce bas monde et il faut bien quelqu’un pour le combler. Qui mieux que cet OVNI, mi Wonder Woman, mi crooner de piano-bar, pour soulager notre vague à l’âme ?