MGMT

COLA BOYY

Il y a dix ans, le duo new-yorkais MGMT décrochait le gros lot. Son premier album Oracular Spectacular, pourtant exigeant, obtenait un succès phénoménal, porté par ses tonitruants singles Time to Pretend et Kids, mais aussi de belles ballades comme Weekend Wars ou Pieces of What. Après un tel triomphe, la voie royale vers le sommet des charts s’ouvrait à eux. Mais les deux Américains ont préféré profiter de leur liberté pour aller au bout de leurs rêves psychédéliques et créer deux disques bigarrés à souhait : Congratulations et MGMT. Deux petites merveilles de pop oblique, du genre à réunir Syd Barrett, Brian Wilson et The Jesus & Mary Chain dans un ballet de tous les diables. Alors forcément, leur retour avec un quatrième album, Little Dark Age, est l’un des événements les plus attendus de l’année : il ne fait que décupler notre impatience de les retrouver à Fourvière.