Royal Blood

The Limiñanas

Un batteur + un bassiste chanteur = point barre. Avec Royal Blood, les présentations sont brèves et sans bavure. Comme l’album qui, en 2014, a marqué l’entrée du duo de Brighton dans le monde musical – serré comme un poing, brut et massif, tout en mélodies et en fureur. Devant cette affolante mise à nu du rock, la presse, le public et quelques grands aînés (Jimmy Page, Iggy Pop, Dave Grohl) ont hurlé de plaisir tel le loup de Tex Avery. Qui a vu Royal Blood sur scène ne pourra que renchérir : Mike Kerr et Ben Thatcher dégagent une force animale à vous fendre en deux un théâtre antique. Dans l’onde de choc de leur très attendu deuxième album, leur passage à Fourvière promet son lot de secousses telluriques.
>>> Ecouter un extrait

C’est depuis Perpignan que Marie et Lionel, le couple œuvrant sous le nom de The Limiñanas, ont mis la planète rock en effervescence – sphère anglo-saxonne incluse, demandez donc à Primal Scream ou Franz Ferdinand, leurs premiers fans. Engouement logique : leur mélange de rock garage millésimé, chanson française déniaisée, psychédélisme et pataphysique donne un cocktail euphorisant, particulièrement hypnotique en live.
>>> Ecouter un extrait