ASAF AVIDAN & BAND

THÉO CHARAF

Asaf Avidan est la quintessence de l’émotion à l’état brut. Originaire de Jérusalem, ce songwriter hors du commun façonne un imaginaire puissant, propulsé avec délicatesse par une voix rocailleuse et singulière. Sincérité, ruptures et plaies ouvertes. Porté par sa voix d’écorché vif, il pose des mots tranchants sur ses angoisses les plus profondes, comme pour les épouser avec poésie, instinct et élégance. L’Israélien, qui épluche ses sentiments à mesure qu’il dissèque la vie, explore les terres voisines de Janis Joplin, Robert Plant et Jeff Buckley pour pousser l’introspection jusqu’à son paroxysme. Hypersensible au grand cœur, il chante ses faiblesses avec une force transcendante. Car derrière ses textes intimistes et ses compositions bouleversantes, reflets d’un être sculpté par un passé douloureux, Asaf Avidan vit la scène comme un exutoire, loin des cauchemars, des déceptions amoureuses et de la maladie d’autrefois. Ses albums sont une thérapie, ses concerts une rencontre. Et à vrai dire, le public n’en sort jamais complètement indemne car, tatouage d’amandier sur l’épaule, l’artiste bouscule nos cœurs. Asaf Avidan est de retour sur la scène du Grand théâtre avec un nouveau groupe et son nouvel album Anagnorisis.

Avec sa voix qui touche l’âme, c’est le jeune artiste lyonnais Théo Charaf qui ouvrira la soirée. Celui qu’on considère comme le petit-fils de Neil Young forge son blues entre douceur poignante et force tranquille. Envoûtant.