THE BLAZE

LOVE SUPREME

The Blaze, c’est Guillaume et Jonathan Alric. Deux cousins passés en l’espace de deux ans du statut de “jeunes espoirs de la scène électronique française” à celui de “sensation internationale”. Au départ, il y a les clips Virile et Territory. Deux petits bijoux filmés comme des courts-métrages. Ils marquent les esprits par la beauté de leur production et l’ambiguïté de leurs narrations. Après une pluie de compliments, dont ceux de Romain Gavras et de Barry Jenkins, le succès public de Territory (22 millions de vues sur YouTube) ouvre au duo les portes des festivals électro et généralistes. Car The Blaze peut jouer sur les deux tableaux. Leur house mélancolique et aérienne a suffisamment de soul pour faire vibrer les mélomanes et suffisamment de punch pour faire danser les clubbers. En 2018, ils sortent leur premier album Dancehall, de nouveau accompagné d’une série de clips sensationnels. Leur première au Grand théâtre risque bien de suspendre le temps.