CLARA LUCIANI

LES INNOCENTS

TINY RUINS

Les chansons pop sont comme des parfums. Certaines étourdissent nos sens le temps d’une saison ; d’autres imprègnent en profondeur notre peau et notre mémoire. Depuis la sortie de son album Sainte-Victoire, au printemps 2018, Clara Luciani a prouvé que sa musique, bien balancée entre groove félin, chant “joyeusement grave” et textes incisifs, n’entrerait pas dans la catégorie “feux de paille”. Impression confirmée en live, où l’autorité naturelle de cette longue demoiselle brune fait mouche. C’est d’ailleurs auréolée d’une (sainte) Victoire de la Musique “Révélation Scène” qu’elle se produira à Fourvière. L’Autre Finistère, Un homme extraordinaire, Un monde parfait, Colore… La formule secrète d’une chanson pop aussi séduisante que durable, Les Innocents l’ont trouvée il y a plus de vingt ans avec cette collection de classiques bien ancrée dans le patrimoine collectif. Après une longue parenthèse, une Victoire de la Musique en 2016,  le tandem créateur Jipé Nataf/Jean-Chri urbain a prévu d’illuminer cet été, dans la foulée d’un pétulant nouvel album, 6 1/2. La soirée s’ouvrira forcément en beauté avec la Néo-Zélandaise Hollie Fullbrook, alias Tiny Ruins – tant le monde paraît plus poétique à travers le regard de cette captivante sirène.

Clara Luciani recevra le Prix Raoul Breton 2019.
raoul.jpg