François Morel symphonique

Avec l’orchestre du CRR

LA VIE (TITRE PROVISOIRE)

Création de la version symphonique

Pardon”, s’excuse François Morel, l’acteur, le doubleur, le scénariste, l’auteur, le chroniqueur, le créateur touche-à-tout et donc bien sûr le chanteur – mais pas le pasteur, ni le peintre, ni le biologiste ou le pilote de chasse, eux, ce sont des homonymes – sur l’ultime piste de son album La Vie. Pardon de quoi ? “Pardon, mais il n’y a pas plus chic qu’une chanson populaire.” Comme un mantra, le refrain est répété jusqu’à la dernière note et résonne encore longtemps une fois le disque terminé. C’est vrai qu’elles sont chics, les chansons de François Morel. Elles transpirent la joie d’écrire, de chanter et de partager des histoires en musique. Elles n’ont clairement rien d’ordinaire, pour lui piquer la rime et lui retourner le compliment. Elles vont d’ailleurs, pour ce concert exceptionnel, sortir de leur zone de confort. Quitter le format habituel du concert à cinq et se frotter aux musiciens de l’orchestre du Conservatoire à rayonnement régional de Lyon. Sous la direction musicale d’Alain Jacquon et la musique d’Antoine Sahler, quarante musiciens accompagneront François Morel et ses fidèles complices pour un récital unique.

En partenariat avec
crr.jpg