Dabeull, Mahalia, Vaudou Game

Funk & Soul

Un Samedi des Nuits pour conjuguer la soul et le funk au présent, sur tous les modes et pour tous les moods. 

Celui du musicien, DJ et producteur Dabeull est résolument à la fête et son hommage à l’âge d’or du funk des années 70 et 80 brille de mille feux. Avec ses musiciens et ses synthétiseurs vintage, le Parisien moustachu déroule les tubes avec humour, souplesse et décontraction. Chez Mahalia, le déhanché est plus doux et l’humeur plus introspective. Étoile montante de la scène britannique, la jeune autrice compositrice (26 ans cette année) a déjà publié trois albums très remarqués, où elle orchestre les noces de la soul old school et du r’n’b le plus moderne et classieux. En ouverture de soirée, le chanteur et guitariste togolais Peter Solo, Lyonnais d’adoption, emmène son groupe Vaudou Game en terre inconnue, pays idéal et sans frontières où l’afro-funk se frotte aux gammes des rituels vaudous et aux claviers psychédéliques.