Groupe Acrobatique de Tanger & Maroussia Diaz Verbèke

FIQ ! (RÉVEILLE-TOI!)

Coproduction

Réveille-toi !” Quelle belle injonction, n’est-ce pas ?

Le Groupe Acrobatique de Tanger, qui avait proposé le premier spectacle de cirque aux Nuits – Chouf Ouchouf en 2010 –, revient avec la vitalité de seize artistes recrutés spécifiquement pour ce projet. Ils sont acrobates, voltigeurs, footfreestylers, breakdancers et évoluent au rythme de Dj Key qui les accompagne sur le plateau. Entre scratch et symphonie, le ton est donné : FIQ ! est le trait d’union entre les origines du cirque et l’art urbain qu’il est devenu, comme se plaît à le développer la circographe et circassienne Maroussia Diaz Verbèke, invitée par le Groupe Acrobatique à imaginer cette nouvelle production. L’art ancien des pyramides humaines se mêle à des technologies plus récentes. Ainsi des motos, des smartphones, des pancartes sont les accessoires de cette troupe qui reflète l’ode à la liberté à laquelle leur génération marocaine aspire. Entre acrobaties et numéro de mât chinois, chacun est amené à prendre la parole, à inventer de nouveaux mots, à repousser les limites. “Le plafond n’existe pas”, est-il inscrit en fond de scène comme une invitation à tous les possibles, à commencer par affirmer la force du collectif.
Soudé, ce groupe l’est aussi par le travail du photographe de renommée internationale Hassan Hajjaj, dont trois clichés constituent cette année les affiches du festival. Pour FIQ !, le natif du Maroc a mis son talent et sa science de la polychromie au service des costumes et du décor.
La chanteuse pendjabi-américaine, Alo Wala, en guest-star, accompagnera la tombée de la nuit en ouverture de FIQ !

PORTRAIT • MAROUSSIA DIAZ VERBÈKE

Auteure, metteuse en scène et circographe française, spécialiste de la corde souple et de la corde volante, Maroussia Diaz Verbèke est formée dans les classes d’élites que sont celles de Rosny-sous-Bois puis du CNAC (Châlons-en-Champagne), où elle rencontre Erwan Ha Kyoon Larcher, Tsirihaka Harrivel et Vimala Pons. Ensemble, ils forment le collectif Ivan Mosjoukine. Durant sept ans, ils explorent, notamment dans leur spectacle fondateur De nos jours (notes on the circus), ce qui fait la particularité de cet art ancestral et transdisciplinaire au travers de saynètes mêlant exploits existentiels et questionnements de la vie quotidienne.

Avec son spectacle manifeste, Circus Remix (2017), inspiré autant par la troupe australienne Acrobat que par Johann Le Guillerm ou la danseuse flamenca Rocío Molina, elle poursuit son travail sur les codes du cirque en introduisant des mots par de nombreux extraits d’émissions du patrimoine de Radio France.

Durée 1h50
Intoduction Alo Wala 30 mn
FIQ ! 1h20