JEANNE ADDED

SAINT SADRILL

Il faut du courage pour écrire un premier disque de rock à 34 ans, après une carrière dans le classique et le jazz. En 2015, la Rémoise Jeanne Added décidait de se lancer en solo et livrait Be Sensational, un épatant disque de post-punk porté par la fulgurance de son tube d’ouverture A War Is Coming. Noirceur noire. Un succès tonitruant, une tournée sublime, le pari est gagné, le courage récompensé. Il en faut alors, encore, du courage, pour remettre tous les compteurs à zéro et repartir d’une feuille blanche. Plutôt que d’offrir à Be Sensational la suite logique que tout le monde attendait, Jeanne Added crée la surprise avec Radiate, un second album lumineux et apaisé, presque en tout point opposé à son prédécesseur. Le résultat est splendide. Avec ce disque et sa consécration aux Victoires de la Musique, elle entre dans la cour des grands.

Le collectif lyonnais Saint Sadrill, lui non plus, ne manque pas de cran. Nuages vocaux, rêveries électroniques, échappées électriques : c’est par des routes vierges qu’il atteint des hauteurs d’une grâce littéralement inouïe.