PHOENIX

Thomas Mars, Deck d’Arcy, Laurent Brancowitz et Christian Mazzalai. Nos quatre garçons dans le vent à nous. En l’espace de vingt-cinq ans d’une carrière jalonnée de tubes mémorables, ils sont devenus l’une des signatures les plus mondialement célébrées de l’indie pop made in France. Leur nouvel album, qui peut sortir à tout moment, est même l’un des plus attendus de l’année. Après avoir écrit et enregistré leur précédent (le vrai faux roadtrip italien Ti Amo) depuis un studio installé à la Gaîté Lyrique, les quatre Versaillais ont pris cette fois leurs quartiers au musée des Arts Décoratifs de Paris. Ils aiment changer de lieu de création à chaque album, tout en laissant planer le doute sur les raisons qui les poussent à s’installer à tel ou tel endroit. Le magnifique lieu parisien jouera-t-il un rôle prépondérant dans ce septième album à paraître ? Les pastilles distillées sur les réseaux sociaux, réalisées par le vidéaste Guillaume Delaperrière, donnent quelques indices aguicheurs. Une chose est sûre, leur retour sur scène sera euphorisant.