Création, coproduction

REQUIEM [FRAGMENTS]

mise en scène YOANN BOURGEOIS, direction musicale LAURENCE EQUILBEY

D’après WOLFGANG AMADEUS MOZART,

Fermez les yeux. Imaginez la scène. Un orchestre, 22 chanteurs, 4 solistes, 7 danseurs. Une immense rampe noire, comme une rampe de skate de près de huit mètres de haut, occupe toute la scène. Une scène qui monte progressivement vers les cintres. Il y a, çà et là, des trappes. La scénographie occupe tout l’espace de la cage de scène et en même temps elle est noire donc presque inapparente. L’idée étant qu’apparaisse un grand ballet de chutes, une voltige de corps. Apparitions et disparitions créent ainsi une circulation infinie, un mouvement continu, une ligne chorégraphique sur laquelle se superposent les fragments du Requiem de Mozart. Ouvrez les yeux. Cette rampe magique sort de l’imaginaire de Yoann Bourgeois, qui l’a voulue ainsi pour mettre en jeu et en mouvement tous les artistes présents sur scène et l’a conçue de manière à amplifier deux phénomènes physiques : la chute et la force centrifuge. Avec le Requiem, en complicité avec Laurence Equilbey, il ambitionne de laisser parler les silences, de ne pas surenchérir, mais plutôt de créer de l’espace, d’agir en contrepoints. Des corps chuteront dans le vide de manière vertigineuse. C’est tout l’éclat de son écriture circassienne, sa pratique du jonglage et de la voltige, qui s’incarnera ici. Des corps jongleront sur scène au rythme du Requiem de Mozart.

Programme
Requiem (fragments originaux), Wolfgang Amadeus Mozart