STEFANO DI BATTISTA

ENRICO RAVA

NUIT DU JAZZ ITALIEN

Chaque année, les musiques italiennes occupent une place de choix aux Nuits de Fourvière. Peut-être parce que, plus que toute autre, elles sont portées par un esprit d’ouverture et un goût du jeu qui sont de véritables sources d’inspiration pour notre programmation. En 2021, c’est le jazz transalpin qui est à l’honneur, avec une soirée réunissant deux grands tempéraments, deux manières uniques de faire sonner la nota blu !

Saxophoniste prisé du public français, Stefano Di Battista revient sur le devant de la scène avec un projet tout neuf dédié à la statue du commandeur des compositeurs italiens : le maestro Ennio Morricone. Au sein d’un quatuor très relevé où l’on retrouve notamment le batteur André Ceccarelli, ce styliste fougueux s’empare des thèmes de l’auteur des B. O. d’Il était une fois dans l’Ouest ou du Clan des Siciliens pour en tirer la substantifique moelle lyrique, propice à l’improvisation comme à la mélodie pure.

Depuis cinquante ans, le trompettiste Enrico Rava use d’une griffe sonore reconnaissable entre toutes. Un timbre patiné, décapé de tout clinquant. Des phrasés à la fois précis et volatils, comme découpés dans la feutrine des nuits. Un souffle jailli des profondeurs du cœur et de la mémoire, dans lequel passent sans peser les ombres de Miles Davis et Chet Baker. On ne pouvait rêver mieux que ce géant du jazz pour ouvrir, en sextet et en beauté, cette nuit d’exception.

En partenariat avec l’Institut culturel italien de Lyon

italiano.jpg