VOGUE LA NUIT

D'AUTRES REGARDS SUR LA FÊTE
« La fête est avant tout une ardente apothéose du présent, en face de l’inquiétude de l’avenir », Simone de Beauvoir, La force de l’âge

Nous sommes deux et nous sommes libres. Libres de créer une programmation à notre image. Saisissant l’opportunité offerte par Les Nuits de Fourvière, en complicité avec Les SUBS, nous avons sculpté en quelques mois un événement à part. Accompagnées de nos expériences fondatrices, et de nos regards curieux sur les nouvelles mouvances artistiques, nous nous sommes lancées dans ce projet avec la soif de rencontres, entre nous d’abord puis celles que nous souhaitons créer. Pour cela nous sommes parties de nos points de convergence et de nos différences avec la conviction que, de ces frottements, jaillirait un festival unique.

Nous baignons toutes deux dans des univers aux codes distincts ; le spectacle vivant pour l’une et les musiques actuelles pour l’autre. Ce qui nous rassemble c’est notre approche sociale de ces pratiques, leur force rassembleuse et leur démarche quasi militante : on aime se retrouver avec d’autres pour écouter de la musique et pour danser. L’envie nous prend alors de faire de cette programmation un hommage à la fête. Ou plutôt aux fêtes. Que ce soient des fêtes familiales, des fêtes religieuses, des bals, des carnavals, des concerts, des raves parties, des cercles de battle, partout et de tous temps, tout le monde organise des fêtes. Aux SUBS, du 13 au 17 juillet, nous avons voulu recréer ces espaces de rencontres joyeux, libérateurs, parfois politiques et résistants, et en proposer de nouveaux, en faisant la part belle à tous les croisements possibles entre musique et danse et à la participation des publics.

Particulièrement attachées à l’accompagnement des artistes dans leurs chemins de création et à la valorisation des communautés artistiques et talents locaux, nous avons souhaité les impliquer dans la construction de cette programmation pour expérimenter des formats inédits, spécialement conçus pour l’architecture singulière des SUBS.

Parmi les 90 artistes et la vingtaine de propositions attendues, nous inaugurons ces 5 jours par une soirée aux allures de cabaret chantant avec Catastrophe et leur comédie musicale pop. Le 14 juillet Les SUBS se transforment en place du village, entre cirque entraînant avec la compagnie Le Doux Supplice, feu d’artifice et bal électro traditionnel en plein air, orchestré par le duo Pagaï. Les danses de club sont aussi à l’honneur : Josépha Madoki et les danseurs de D.I.S.C.O. et du Lyon Waacking Project transforment la verrière en dancefloor géant. Place ensuite à la fête du futur avec la rencontre inattendue entre Lucie Antunes et la danseuse et chorégraphe japonaise Kaori Ito. Et en point d’orgue, une expérience immersive en son 360° avec les artistes électro Odalie, Romane Santarelli et Submarine FM. Dimanche, le collectif La Fougue prépare une fête typiquement hip-hop, ouverte à toustes. En fil rouge, la diversité des portraits du projet Rue d’Algérie sont exposés au Réfectoire des nonnes et le collectif de DJ lyonnaises Unit Soeurs prend les commandes du Kraken.

De la colline des Nuits de Fourvière aux rives de Saône des SUBS, Vogue la nuit vous propose d’emprunter des chemins de traverse en dansant, déambulant, chantant… Nous vous souhaitons d’avoir autant de plaisir à vivre ces quelques jours de fête que nous avons eu à les imaginer, ensemble.

Rose-Amélie Da Cunha et Claudia Courtial


Avec le soutien du Centre national de la musique (CNM) dans le cadre du programme d’aide aux projets en faveur de l’égalité femmes-hommes


A découvrir

Danse, musique

VOGUE LA NUIT #1

LA FÊTE À TUE TÊTE

Présentation
Danse, musique

VOGUE LA NUIT #2

PLACE DES FÊTES

Présentation