VOGUE LA NUIT #3

BAL À FACETTES
Programme du vendredi 15 juillet

17h - 21hExposition 6ne L9ve by Rue d'Algérie (Réfectoire des nonnes)
17h - 21hDocumentaire sonore Territoire dansé de C. Fontana & L. Cuny (Réfectoire des nonnes)
17h - 18h30DJ set Salma Rosa / Collectif Unit Soeurs (Kraken)
18h30Conférence dansée Décoloniser le dancefloor de Habibitch (Le Hangar)
20h30DanseD.I.S.C.O. par la cie Madoki (Verrière)
21h30DJ set Marina Trench (Boulangerie)


Revenir aux origines du club pour imaginer des fêtes plus inclusives et plus libres ? Danseurs et DJ nous embarquent sur le dancefloor, entre boules disco, vinyles et paillettes.

La chorégraphe Josépha Madoki explore l'esthétique waacking, art issu de la communauté gay afro et latino-américaine et né dans les clubs underground de Los Angeles dans les années 1970. Avec sa nouvelle pièce D.I.S.C.O. (Don't Initiate Social Contact with Others), elle imagine le monde du clubbing post-covid, avec neuf danseurs qui se réapproprient le dancefloor, portés par la présence d'un DJ live. 
À l'invitation de la Compagnie Madoki, 15 danseurs du Lyon Waacking Project rejoignent sous la Verrière la distribution de D.I.S.C.O. pour une version spéciale Vogue la nuit.

C'est avec la productrice et DJ française Marina Trench que se poursuit la soirée à la Boulangerie. 
Pendant sa formation de designer aux Beaux-Arts de Bordeaux, Marina Trench consacre une grande partie de son temps à collectionner les disques house des années 90. Elle tombe littéralement amoureuse du support vinyle et sillonne les disquaires de France pour « digger » ce patrimoine underground. Elle commence alors à se produire dans les clubs de la scène bordelaise, et forge un style et une personnalité qui s’exportent jusqu’à la capitale. En 2019, elle sort son 1er EP Signature sur le prestigieux label de house Deeply Rooted.


ET AUSSI...
CONFÉRENCE DANSÉE DE HABIBITCH

Au croisement de plusieurs disciplines et identités, Habibitch est une artiste-activiste queer féministe décoloniale née en Algérie et basée à Paris, se construisant une pratique artistique aussi éveillée que sa politique. Décoloniser le dancefloor, une conférence-dansée comme outil pour penser les systèmes qui façonnent nos rapports sociaux quotidiens. Racisme, privilège(s), domination(s), résistance, création, communauté(s), concepts fondamentaux disséqués sous une loupe décoloniale acerbe, mobile, dans une mise en mouvement littérale rythmant la parole. Décoloniser le dancefloor est une performance à l’image de son interprète : incarnée, complexe, percutante, drôle, résiliente, engagée, politique.


 

EXPOSITIONS (RÉFECTOIRE DES NONNES)

La galerie de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Lyon (ENSBA) accueille une exposition géante de portraits en noir et blanc. Le projet Rue d’Algérie nait dans la rue éponyme, située dans le 1erarrondissement de Lyon, où Jim Frade, l’instigateur du projet, travaille à l’époque.
Le terrain de jeu de Jim c’est la rue, le street style, la danse, la mode, la musique… est une manière de représenter la réalité de la diversité du quotidien du “69” dans son aspect le plus urbain et le plus brut, a l’oppose des cliches faciles. Un appel au vivre ensemble et un hommage a chacun par le prisme du collectif. Aujourd’hui le projet compte plus de 300 portraits et continue de grandir au gré de la créativité de Jim et de la street culture.

Territoire dansé est un documentaire sonore qui s'intéresse aux pratiques de bal dans la Drôme au sens large de «rassemblements pour danser». Éclatées en communautés de danseurs (folkeux, danseurs de tango, de salsa, de country, de danse de salon, de hip-hop...) qui se reconnaissent dans un style musical, une école, un type de danse particulier, ces pratiques se fondent toutes sur un même désir : aller danser.

A découvrir

Danse, Musique, VOGUE LA NUIT

VOGUE LA NUIT #4

AU-DELÀ DU CLUB

Présentation
Danse, Musique, VOGUE LA NUIT

VOGUE LA NUIT #5

BLOCK PARTY

Présentation