Woodkid

SILLY BOY BLUE

Mars 2013. Yoann Lemoine, alias Woodkid, fait sensation avec son premier album, The Golden Age, que ce réalisateur de clips ultra-coté (Lana Del Rey, Drake…) conçoit comme une épopée intime : la bande-son d’un adieu à l’enfance qui fédère fans de culture pop et gamers dernière génération, amateurs d’heroic fantasy et incurables romantiques. Dans la foulée, ce Lyonnais d’origine signe un show monumental aux Nuits, porté par l’Orchestre national de Lyon et un public en transe. Mais loin de capitaliser sur ce succès, Lemoine se retire du jeu musical, déclarant : “Évoluer, c’est se mettre en péril, en situation de faiblesse. Je n’aime pas la facilité.” Sept ans de maturation plus tard, il ressurgit avec un nouvel album. De quoi promettre un autre rendez-vous d’anthologie à Fourvière, théâtre de la métamorphose d’un musicien qui sait transcrire comme peu d’autres l’expérience d’une vie d’homme en spectacle total.

En ouverture de soirée, la Parisienne Silly Boy Blue dévoilera l’univers crépusculaire d’une dream pop qui redéfinit l’inépuisable union entre spleen et idéal.